Katholische Pfarrkirche St. Johannes in St. Johann

Katholische Pfarrkirche St. Johannes in St. Johann

St. Johann

Partager:

Église paroissiale catholique de Saint-Jean-Baptiste et Antoine de Padoue L'église a été construite en 1784/85 par le bâtisseur de la cour Michael Wirt d'Ehrenbreitstein. La tour avec accès et chapelle du monument aux morts date de 1924.

mehr lesen

En un coup d'oeil

Heures d´ouverture

  • Vom 2. mars bis 31. décembre
    Lundi
    00:00 - 23:59 Uhr

    Mardi
    00:00 - 23:59 Uhr

    Mercredi
    00:00 - 23:59 Uhr

    Jeudi
    00:00 - 23:59 Uhr

    Vendredi
    00:00 - 23:59 Uhr

    Samedi
    00:00 - 23:59 Uhr

    Dimanche
    00:00 - 23:59 Uhr

Lieu

St. Johann

Contact

Kath. Pfarrkirche St. Johannes
Kirchstraße 4
56727 St. Johann
Téléphone: (0049)02651 2633
Fax: (0049)73114

Rédiger un e-mail

Planifier votre itinéraire

Afficher le trajet via google maps

Voyage avec Deutsche Bahn (en train)

Cela pourrait vous intéresser également

Pfarrkirche in Weiler, © Foto: Svenja Schulze-Entrup, Quelle: Touristik-Büro Vordereifel

Pfarrkirche "St. Kastor" in Weiler

L’église baroque a été construite en 1727 comme une salle en briques en plâtre. Après que la population de Weiler n’ait cessé de croître jusqu’en 1906, des plans d’extension de l’église ont été élaborés par Baumeister Rüppel de Bonn. L’église devait être agrandie par l’annexe d’un navire transversal et d’une salle chorale de style néo-gothique, ainsi que par des constructions sacristianes avec des pierres basaltiques. En 1909, la « nouvelle » église a pu être solennellement consacrée. L’autel marial, repris de la « vieille » église, vaut particulièrement le détour.

Pfarrkirche St. Valerius in Wanderath, © Foto: Svenja Schulze-Entrup, Quelle: Touristik-Büro Vordereifel

Pfarrkirche St. Valerius, Baar-Wanderath

L'histoire vérifiable de la construction de l'église paroissiale de Wanderath commence au 13ème siècle. L'église d'origine est de style roman, vers 1500 la nef de style gothique tardif, nef d'aujourd'hui, a été construite avec l'aide des comtes de Virneburg, qui étaient les patrons de l'église. Lorsque l'église fut agrandie d'une nef sud et nord vers 1530, les murs latéraux de l'ancienne église furent percés. En 1655, Wanderath devient une paroisse indépendante. Il s'agit notamment des localités Engeln, Büchel, Freilingen, Nitz, Ober-Mittel- et Niederbaar, Herresbach, Eschbach, Döttingen, Siebenbach et Drees. Virneburg a été ajouté au début du 19ème siècle. Pour cela, Drees est affecté à Welcherath. En 1896/1897, la nef principale néo-gothique actuelle a été construite. Les deux bas-côtés gothiques sont en cours de démolition. En 1921/1922, l'église fut à nouveau agrandie. La sacristie octogonale d'alors a été démolie et l'actuelle construite. La nef principale a été allongée de 10 m et la galerie a été construite. La tour a été surélevée de 6 mètres. En outre, l'église a reçu une zone de toit continue. Depuis lors, la vue extérieure n'a pas changé. Puisque Wanderath ne comprenait qu'une église, un presbytère, une école et un bâtiment résidentiel jusqu'au milieu du 19e siècle, il existe de nombreuses légendes et mythes entourant la question de savoir pourquoi une église a été construite dans le pauvre Wanderath.

Blick auf Langenfeld, © Foto: Svenja Schulze-Entrup, Quelle: Touristik-Büro Vordereifel

Kath. Pfarrkirche St. Quirinus ("Eifeldom") in Langenfeld

L’église paroissiale catholique Saint-Quirinis de Langenfeld est aussi appelée « Eifeldom » en raison de sa taille imposante. Construite entre 1894 et 1898, elle est inextricablement liée au nom de l’abbé Thewes, qui est arrivé à Langenfeld en 1884. De toute sa force, il impose la construction de l’église paroissiale actuelle, même sans l’autorisation de l’autorité de Trèves. L’église a été bénie le 16.09.1899 et consacrée le 10.05.1900.