Kapelle St. Apollonia in Ditscheid

Ditscheid

Partager:

La chapelle au centre de la communauté de Ditscheid est dédiée à Sainte Apollonie - la patronne des patients dentaires. La première maison du saint a été construite sur ce site en 1663, une petite chapelle a suivi en 1756, et la chapelle d'aujourd'hui a été construite en 1849. Diverses mesures de rénovation ont eu lieu entre 1991 et 2007/08.


Lieu

Ditscheid

Contact

Kapelle St. Apollonia
Ecke Kirchstraße/Hauptstraße
56729 Ditscheid
Téléphone: (0049) 2651800995

Accès au site webRédiger un e-mail

Planifier votre itinéraire

Afficher le trajet via google maps

Voyage avec Deutsche Bahn (en train)

Cela pourrait vous intéresser également

Die Schutzengelkapelle in Herresbach, © Foto: Laura Rinneburger, Quelle: Touristik-Büro Vordereifel

Schutzengelkapelle in Herresbach

La chapelle de l'ange gardien de la Hauptstraße 8 à Herresbach a été construite en 1843 à partir de pierres de carrière locales "Grauwacke" et est maintenant un monument culturel protégé. Il est sous le patronage des saints anges gardiens et de l'apôtre Matthias. La chapelle précédente, mentionnée en 1656, a dû être démolie en 1838 en raison de son délabrement et une chapelle beaucoup plus petite devait d'abord être construite. Cependant, les citoyens de Herresbach ont pu l'emporter avec leur volonté et leur persévérance et une belle et grande nouvelle chapelle a finalement été construite.

Pfarrkirche in Weiler, © Foto: Svenja Schulze-Entrup, Quelle: Touristik-Büro Vordereifel

Pfarrkirche "St. Kastor" in Weiler

L’église baroque a été construite en 1727 comme une salle en briques en plâtre. Après que la population de Weiler n’ait cessé de croître jusqu’en 1906, des plans d’extension de l’église ont été élaborés par Baumeister Rüppel de Bonn. L’église devait être agrandie par l’annexe d’un navire transversal et d’une salle chorale de style néo-gothique, ainsi que par des constructions sacristianes avec des pierres basaltiques. En 1909, la « nouvelle » église a pu être solennellement consacrée. L’autel marial, repris de la « vieille » église, vaut particulièrement le détour.