Ettringer Lay - Vulkanparkstation

Ettringer Lay - Vulkanparkstation

Ettringen

Les carrières les plus profondes autour du volcan Bellerberg ont été construites dans le "Ettringer Lay" il y a environ 150 ans. Les puissants piliers rocheux de sa coulée de lave occidentale ont été brisés ici, non sans danger, afin d'en extraire des matériaux de construction ou des pavés. Des gorges minières abruptes et de nombreux héritages de l'époque de l'extraction de la pierre font du «Lay» un imposant monument historique volcanologique et technologique. Dans l'ancienne carrière de lave de basalte, on peut admirer des murs de lave de basalte jusqu'à 40 mètres de haut l'une des trois coulées de lave de Bellerberg. Si vous regardez du bord de la fosse la parcelle de carrière avec l'énorme mur de basalte, vous pouvez imaginer la profondeur de l'ancienne vallée avant l'éruption et les grandes quantités de lave chaude qui coulaient du bord de l'Ettringer Bellerberg. Le long d'un sentier de randonnée circulaire de Vulkanpark GmbH, des personnages en acier grandeur nature - tels que les «porteurs de soupe» - montrent des scènes de la vie quotidienne des premiers briseurs de pierres. Les anciennes grues à mine, les wagons rouillés et les chenilles témoignent encore de l'activité minière animée jusque dans les années 1970. Avec ses nombreux vestiges techniques du début du XXe siècle, le "Ettringer Lay" est un monument vraiment unique de l'histoire des carrières de notre région volcanique, qui constitue aujourd'hui un défi pour les grimpeurs, y compris ceux du Club Alpin de Coblence.





mehr lesen

Partager:

En un coup d'oeil

Heures d´ouverture

  • Vom 22. avril bis 31. décembre
    Lundi
    00:00 - 23:59 Uhr

    Mardi
    00:00 - 23:59 Uhr

    Mercredi
    00:00 - 23:59 Uhr

    Jeudi
    00:00 - 23:59 Uhr

    Vendredi
    00:00 - 23:59 Uhr

    Samedi
    00:00 - 23:59 Uhr

    Dimanche
    00:00 - 23:59 Uhr

Lieu

Ettringen

Contact

Ettringer Lay - Vulkanparkstation
L82 zw. Mayen und Ettringen
56729 Ettringen
Téléphone: (0049) 2651800995
Fax: (0049) 2651800920

Accès au site webRédiger un e-mail

Planifier votre itinéraire

Afficher le trajet via google maps

Voyage avec Deutsche Bahn (en train)

Cela pourrait vous intéresser également

Pfarrkirche St. Valerius in Wanderath, © Foto: Svenja Schulze-Entrup, Quelle: Touristik-Büro Vordereifel

Pfarrkirche St. Valerius, Baar-Wanderath

L'histoire vérifiable de la construction de l'église paroissiale de Wanderath commence au 13ème siècle. L'église d'origine est de style roman, vers 1500 la nef de style gothique tardif, nef d'aujourd'hui, a été construite avec l'aide des comtes de Virneburg, qui étaient les patrons de l'église. Lorsque l'église fut agrandie d'une nef sud et nord vers 1530, les murs latéraux de l'ancienne église furent percés. En 1655, Wanderath devient une paroisse indépendante. Il s'agit notamment des localités Engeln, Büchel, Freilingen, Nitz, Ober-Mittel- et Niederbaar, Herresbach, Eschbach, Döttingen, Siebenbach et Drees. Virneburg a été ajouté au début du 19ème siècle. Pour cela, Drees est affecté à Welcherath. En 1896/1897, la nef principale néo-gothique actuelle a été construite. Les deux bas-côtés gothiques sont en cours de démolition. En 1921/1922, l'église fut à nouveau agrandie. La sacristie octogonale d'alors a été démolie et l'actuelle construite. La nef principale a été allongée de 10 m et la galerie a été construite. La tour a été surélevée de 6 mètres. En outre, l'église a reçu une zone de toit continue. Depuis lors, la vue extérieure n'a pas changé. Puisque Wanderath ne comprenait qu'une église, un presbytère, une école et un bâtiment résidentiel jusqu'au milieu du 19e siècle, il existe de nombreuses légendes et mythes entourant la question de savoir pourquoi une église a été construite dans le pauvre Wanderath.

Die Schutzengelkapelle in Herresbach, © Foto: Laura Rinneburger, Quelle: Touristik-Büro Vordereifel

Schutzengelkapelle in Herresbach

La chapelle de l'ange gardien de la Hauptstraße 8 à Herresbach a été construite en 1843 à partir de pierres de carrière locales "Grauwacke" et est maintenant un monument culturel protégé. Il est sous le patronage des saints anges gardiens et de l'apôtre Matthias. La chapelle précédente, mentionnée en 1656, a dû être démolie en 1838 en raison de son délabrement et une chapelle beaucoup plus petite devait d'abord être construite. Cependant, les citoyens de Herresbach ont pu l'emporter avec leur volonté et leur persévérance et une belle et grande nouvelle chapelle a finalement été construite.

Blick auf Langenfeld, © Foto: Svenja Schulze-Entrup, Quelle: Touristik-Büro Vordereifel

Kath. Pfarrkirche St. Quirinus ("Eifeldom") in Langenfeld

L’église paroissiale catholique Saint-Quirinis de Langenfeld est aussi appelée « Eifeldom » en raison de sa taille imposante. Construite entre 1894 et 1898, elle est inextricablement liée au nom de l’abbé Thewes, qui est arrivé à Langenfeld en 1884. De toute sa force, il impose la construction de l’église paroissiale actuelle, même sans l’autorisation de l’autorité de Trèves. L’église a été bénie le 16.09.1899 et consacrée le 10.05.1900.