Laacher See

Maria Laach

Partager:

Au plus profond de la terre, il y a un grondement. On entend un grondement sourd. C'est de plus en plus fort. La terre tremble. De plus en plus. Il se gonfle jusqu'à ce que soudain une énorme explosion creuse un profond cratère dans le paysage au nord de l'actuel Mendig. Une énorme colonne de cendres obscurcit le ciel. Pendant des jours, il pleut de la pierre ponce et des cendres sur toute l'Europe, puis de la lave rougeoyante qui se déverse sur les vallées et les villages environnants. Là où poussaient autrefois des pins, des bouleaux et des peupliers, il ne reste plus qu'un paysage lunaire stérile.

C'est ainsi que cela devait être il y a 12 900 ans, lorsque les dernières éruptions volcaniques de l'Eifel ont laissé leur empreinte et détruit toute vie dans la région. À l'époque, le volcan Laacher See a craché à plusieurs reprises des gaz, de la pierre ponce et des débris rocheux dans l'air après que le magma ascendant a touché des couches aquifères à une profondeur de trois kilomètres. Si cela avait été le cas, le lac Laacher See n'aurait probablement été qu'un maar (lac volcanique), comme il en existe encore aujourd'hui environ 70 dans l'Eifel. Mais la terre ne s'est pas reposée. Les colonnes de cendres se sont effondrées et des braises chaudes atteignant 500 degrés Celsius ont rempli les vallées vers Brohltal et Pellenz.

Plus tard, au cours de milliers d'années, l'énorme cratère s'est finalement rempli d'eau et le lac Laach s'est formé. Avec une superficie d'environ 3,3 kilomètres carrés et une profondeur d'eau de plus de 50 mètres, c'est le plus grand lac de Rhénanie-Palatinat et une destination populaire pour les baigneurs, les campeurs et les personnes à la recherche de loisirs, ainsi que pour les visiteurs de l'abbaye bénédictine voisine de Maria Laach, dont les propriétés comprennent le Laacher See. En outre, des oiseaux aquatiques rares peuvent être observés chaque année dans les zones de rivage couvertes de roseaux, qui sont parsemées de nénuphars.

Les coulées de lave refroidie, également appelées trass, que l'on peut visiter dans les grottes de trass de la vallée de la Brohl et dans l'ancienne mine romaine près de Meurin, témoignent encore de l'époque de l'éruption volcanique. L'attraction centrale du parc des volcans, qui s'étend sur toute la partie orientale de l'Eifel avec plus de vingt sites, est le dôme de lave du musée allemand des volcans à Mendig. L'éruption du volcan Laacher See, il y a 12 900 ans, a été la dernière de l'histoire de l'Eifel volcanique. Depuis lors, il n'y a plus eu de grondement sous la surface de la terre. Sur la rive orientale du Laacher See, cependant, les rameurs et les promeneurs observent à plusieurs reprises un bouillonnement trompeur. Des dioxydes de carbone, appelés mofettes, remontent régulièrement à la surface ici. Car les volcans n'ont pas disparu. Ils ne font que "dormir".

Lieu

Maria Laach

Contact

Tourist-Information Vulkanregion Laacher See
Kapellenstraße 12
56651 Niederzissen
Téléphone: (0049) 2636 19433
Fax: (0049) 2636 80146

Accès au site webRédiger un e-mail

Planifier votre itinéraire

Afficher le trajet via google maps

Voyage avec Deutsche Bahn (en train)